Thérapies, retraites et stages pour les couples

A mon sens et au sens de mon Allié, le couple est un recrutement inconscient dans lequel nous choisissons un partenaire qui a pour mission de nous reconnecter à notre Essence.

Et c’est parfois challengeant, il va s’en dire. Car pour parvenir au terme de sa mission, notre Allié se doit en partie de rouvrir nos blessures de l’enfance dans le but de nous offrir l’opportunité de les sublimer en conscience.

En quoi consiste le travail de ton Allié au sein du couple ?

Maureen Mellet, thérapeute de couple

•Te montrer ce qui fait encore conflit en toi

•Te permettre d’apprendre à donner ce dont tu penses avoir manqué

•Te pousser à développer ta résilience et ta capacité à grandir et évoluer

•T’apprendre à déposer de l’amour en toi-même et en chacune de tes facettes

•T’accueillir authentiquement et courageusement dans ton entièreté

Enlacer tes blessures, les panser, les aimer, les honorer

Le couple, un Grand Voyage

En ce sens, le couple est un Grand Voyage qui nécessite prises de risques, courage, détermination et confiance. Et il est aussi vrai que dans cet espace, il peut nous arriver de douter, de souffrir, d’avoir la sensation qu’on marche sur la tête, que nous sommes dans une impasse ou que le désir n’est plus là. Mais si nous sommes convaincus que la Vie ne met sur notre chemin que les épreuves que nous sommes capables de relever, alors nous ne perdrons jamais la Foi d’apprendre à s’aimer. 

Notre Allié est le souvenir, le cadeau. Celui qui nous reconnecte à notre Essence, notre Vérité et ces parties oubliées de nous-même. C’est pour cela que c’est parfois si houleux, si douloureux, si désespérant. Car c’est bien loin d’être facile que de maintenir le lien à tout prix avec un être parfois si différent de nous.

Mais la différence est enseignante. Elle nous invite à percevoir le monde différemment, à nous laisser inspirer par une curiosité débordante, à la recherche d’une nouvelle vision, un nouvel enchantement.

Et j’aurais aimé comprendre cela à l’époque où nous nous sommes séparés une première fois avec mon Allié, faute de parvenir à trouver l’aide adéquate.

Ceux qui parviennent à saisir qu’il nous est tout le temps nécessaire d’alimenter notre couple et cela plus particulièrement lorsque les « petites choses du quotidien » commencent à s’accumuler, s’évitent le seuil de rupture relationnel.

Notre société conditionne énormément nos comportements et encore aujourd’hui, aller voir un thérapeute, consulter un psy, se payer une séance de coaching, faire une retraite ensemble, signifie pour de nombreux couples « aller mal » ou « ne pas savoir se débrouiller seul ».

Alors laissez-moi te rappeler avec douceur qu’il est inutile d’attendre que « les choses aillent mal » pour te mettre à prendre soin du lien, de ton couple, de ta relation, aux côtés de ton Allié. Car à mon sens, il n’est jamais trop tôt pour apprendre à s’aimer et vivre-ensemble, pas vrai ?